Mon dieu que c’est paradoxal. Mais que se passe t’il dans nos cerveaux d’humains?

J’ai peur d’avoir peur. Mais peur de quoi? ben d’avoir peur!!!Mais peur de quoi? On peut continuer si vous voulez comme ca encore longtemps !!!

Normal les boucles sont interminables…..

 

Je sors de chez moi et déjà je commence à stresser!! Et si je fais une crise d’angoisse? J’en avais déjà fait une la bas dans ce magasin.

Et si ca m’arrive que vont penser les gens!! Bon j’y vais pas. Non je suis obligé c’est pour le travail. Comment je vais faire!!!

j’en ai marre d’être comme ca !J’ai mal au cœur, ma gorge se serre et si je peux plus respirer?J’ai pris mes anxiolytiques ils sont dans mon sac? j’ai la tête qui tourne je vais tomber dans les pommes ca tourne j’ai chaud ca monte j’ai des picotements dans mon corps. j’ai des fourmis sur la bouche dans les mains j’ai peur!!!!!

Je prends un demi cachet que je mets sous la langue ca va mieux au bout d’une demi heure. Je suis épuisé j’ai perdu 2 heures mais que s’est il passé?

Finalement je n’avais rien . Pourquoi j’ai encore donné à mon corps ces molécules je me suis encore fait avoir!!!! Mais bon sang qu’est ce que j’ai?

 

Quand cela a commencé ? quand je suis sortie de chez moi!! mais ou étais le danger? il n’y en avait pas.

Réfléchissez à ca. Vous n’avez rien!!! Le paradoxal de la chose c’est que vous ne voulez pas que cela arrive mais c’est vous même qui vous le créez.

Vous pouvez prendre tous les médicaments du monde, tous les anxiolytiques de la terre cela va vous apaiser les symptômes mais certainement pas le fond du problème.

Je vais vous donner une réponse qui ne va certainement pas vous plaire: LA SOLUTION EST EN VOUS

 

C’est à vous de la trouver!! Vous allez me prendre pour une folle mais prenez ce challenge comme un jeu détourner le problème en inversant les sensations et en le rendant drôle et agréable. Vous êtes face à un joueur en face de vous(la crise d’angoisse) et vous jouez aux échecs par exemple.

Vous voulez gagner et vous pouvez y arriver car vous jouez contre vous même. Regardez votre ennemi en face! Ne le laissez pas vous distancer (par exemple non j y vais pas je vais avoir une crise ……………alors la on le laisse gagner et on perds des pions et au plus on perd des pions au plus c’est dur de faire un échec et mat)

J’avance mon pion c’est à moi de jouer. Je réfléchis et je te mets en difficulté et je te dis non!!! et oui je te dis non pour la 1ere fois et je n’essaie pas de t’échapper car tu n’arrives pas à m’atteindre. Journée de gagné je t’ai mangé ton pion!! Quel kif!!!

 

DEMAIN ON REJOUE?????




 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *